Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Exposition – Mémoires délusoires, Saba Heravi et Alexia McKindsey

14 novembre - 18 décembre

Mémoires délusoires
Saba Heravi et Alexia McKindsey
Du 14 novembre au 18 décembre 2019
Vernissage : le 14 novembre 2019, de 17 h 30 à 20 h 30
Co-présentée par le Centre culturel Georges-Vanier et Artch
Entrée libre

Le Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) et Artch sont fiers de présenter
l’exposition Mémoires délusoires des artistes Saba Heravi et Alexia McKindsey, dans le cadre d’une nouvelle collaboration entre les deux organismes culturels du quartier du sud-ouest afin de démocratiser l’art contemporain.

Comment les objets témoignent-ils de nos trajectoires personnelles ?
Pourquoi cet attachement aux éléments tangibles ?
Que représentent-ils pour nous et comment s’inscrivent-ils dans nos parcours de vie ? Leurs présences ne témoignent-elles pas de notre peur de l’oubli et de notre méfiance face à la fragmentation de notre mémoire et de nos souvenirs?

Autant de questionnements que les artistes Saba Heravi et Alexia McKindsey soulèvent dans le cadre de l’exposition Mémoires délusoires. Elles nous partagent ainsi leurs souvenirs intimes, nous offrent un autre regard sur notre rapport à la mémoire. Elles nous rappellent que nous ne voulons pas oublier ces objets attachés au passé et fruits de rencontres. Gardiens de nos pensées,  amulettes de nos idées, bibelots de nos souvenirs, nos possessions matérielles constituent ainsi les témoins silencieux de notre vécu.

Saba Heravi

Les œuvres de Saba Heravi traitent de cette mémoire prodigieuse et inconsciente. L’artiste altère certains passages de sa vie tout en s’accrochant à d’autres. Un jeu sensible se tisse ainsi avec ses souvenirs d’enfance et lui permettre de reconstruire une identité plurielle et recomposée, qu’elle traduit au moyen de différents médiums (céramique, photographie et installation).

Alexia McKindsey

Alexia McKindsey, quant à elle, se souvient d’espaces, d’habitats, de récits familiaux, des réminiscences qu’elle retranscrit directement à travers ses œuvres. Ces « paysages domestiques » sont de véritables travaux de synesthésie, elle se laisse ainsi guider par son imagerie mentale et pose ses souvenirs sur des toiles pour mieux les conserver.

 

Détails

Début :
14 novembre
Fin :
18 décembre

Lieu

2450, Rue Workman
Montréal,QuébecH3J 1L8Canada
+ Google Map
Téléphone :
514 931-2248